Rapport du 26 du Bateau

Aller en bas

Rapport du 26 du Bateau

Message par William Duncaste le Jeu 28 Déc - 22:34

Rapport du 28 du bateau 286
Participant : William
Lieu : Village de Graindo
Motif d'intervention : disparitions et un homme mort sur une plage. Rumeurs de cris horribles.

J'ai entendu parler de ce village lors de mon séjour à Tarif.
Je me suis rendu sur place une fin de journée. Après enquête auprès des villageois, il s'est avéré que de nombreuses disparitions ont eu lieu au village depuis deux ans. Concernant l'homme retrouvé mort, il avait un sourire béat et la nuque brisée. A mon arrivée, il avait déjà brûlé, pour que son âme rejoigne Aal. Deux frères ont trouvé le corps, près de la plage, et deux détails m'ont sauté aux yeux.

Alors qu'ils ramenaient le corps, il faisait froid et l'un des frères aurait juré avoir entendu sa femme l'appeler. L'autre aurait entendu, à la place, celle de sa désirée. Bien entendu, aucune des deux femmes n'étaient sur place ce soir-là.

Je me suis rendu sur la plage, avec en tête l'idée d'un spectre vengeur, d'une sirène ou d'une saloperie dans ce genre. Proche de l'eau, j'ai entendu des murmures. Je me suis protégé d'un cercle de sel, avant de m'accroupir au bord de l'eau. J'ai entendu une voix plus que familière, alors que son visage se dessinait dans l'eau. Même en y étant préparé, cela restait troublant. J'ai indiqué à l'entité vouloir « discuter ». Une autre voix, toujours familière, m'a interrogé. Il a fallu force de volonté pour que la chose baisse son masque. Elle a plusieurs fois tenté de m'atteindre dans mon cercle de protection. Visiblement, cela devenait difficile pour elle de causer sans vouloir fatalement me tuer. Je dis elle, car il s'agissait bien d'une spectre. D'une jeune femme. Manara. Ses cheveux semblaient onduler comme dans de l'eau. Une noyée.

Pleine de haine, Manara avait été oubliée, morte alors qu'elle s'était perdue en relevant un filet de pêche.  Ses parents la pensaient en fugue sur l'autre rive depuis tout ce temps.

Elle m’a indiqué le lieu de sa mort. Des récifs dangereux. J'ai retrouvé plusieurs ossements en m'y rendant. L'accès fut difficile. Manara s'est coincée la cheville dans les roches, elle s'est épuisée à vouloir se libérer, puis l'eau est montée et a repris ses droits. C'est ballottée et oubliée qu'elle mourut, avant de revenir spectre hantant la plage.

Une fois une bonne partie des os en ma possession, j'ai souhaité brûler le tout pour que les disparitions cessent et que Manara soit en paix. Mais je craignais que cela ne suffise pas.

Morte seule dans l'oubli, elle devait s'élever connue et reconnue à présent. Avec les os et Manara dans une boîte de confinement remplie d'eau, j'ai demandé à l'ancêtre de rassembler le village pour une annonce.
J'ai appris le sort de Manara a au village, avant de leur demander de prier pendant le bûcher. La fille de l'ancien,  prêtresse d'Aal, a pu vérifier mes propos, la boîte, avant d'encourager tout le monde.

C'est dans une triste émotion, et sous les chants du village, que Manara a été libérée et Graindo de son spectre par la même occasion.
L'ancien m'a fait don d'un objet qui pourrait fort nous être utile. Je dois le montrer à Ikhlas et Quodha.

Ne reste qu'à trouver ce qu'était Manara. Je compte éplucher la Cave ces prochains jours, à la recherche de spectre de noyée, donnant l'illusion d'une voix aimée pour attirer ses victimes avant de les noyer ou de leur briser la nuque. Si cela dit quelque chose à quelqu'un, je suis preneur.


Note : Aucune blessure à déclarer. Juste une belle crève. Par chance, je connais une chouette herboriste. Si par magie, d'un coup, sans raison, mon dos se retrouve en miettes, je préviendrais, promis.

William
avatar
William Duncaste

Messages : 71
Date d'inscription : 05/07/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum