L'Organisation du Cercle

Aller en bas

L'Organisation du Cercle Empty L'Organisation du Cercle

Message par Ikhlas le Jeu 21 Sep - 14:40

Le Cercle de Neidr

L'Organisation du Cercle Battle10


I - Un peu d'Histoire
II - Idéologie et Objectifs
III - Domaine d'activité
IV - Fonction des membres
V - Le Réseau - "Terra Absolvo"
Ikhlas
Ikhlas

Messages : 134
Date d'inscription : 14/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'Organisation du Cercle Empty Re: L'Organisation du Cercle

Message par Ikhlas le Lun 4 Déc - 17:09

I - Un peu d'Histoire...



[...] Bien que la formation du Cercle actuel soit récente, datée du mois du chameau 286, les racines de notre organisation sont épaisses et anciennes, profondément enfoncées dans la terre. Nous sommes les héritiers d'une longue lignée de prédécesseurs qui, avant nous, ont chassés sur ces mêmes chemins et combattus sur ces mêmes plaines. Nombreux sont nos pairs ayant ainsi perdus la vie, en silence et loin des leurs, en tentant de rétablir ou de maintenir l’Équilibre entre le Visible et l'Invisible, le Bien ou le Mal, l'Ordre et le Chaos.
Nous sommes les seuls à nous souvenirs de leurs noms, de leurs actes de bravoure et du poids des sacrifices qu'ils ont cédés à la préservation de la Vie. Nous sommes des intermédiaires, les vasques recueillant la mémoire d'autrefois. Nous apprenons, nous agissons, pour mieux transmettre à ceux qui prendront notre relève, ces savoirs qui ne doivent jamais être oubliés. [...]


"Chroniques du Circus Serpentiae", An 286, Ikhlas Ibn Amar Al-Tayeb


De vieux écrits, miraculeusement préservés du temps, parlent de l'union de deux groupes occultes que tout opposait, "Le Conclave Dévoué" et "L'Ordre du Vent du Nord", en Balenos, suite à l'explosion destructrice du château de Cron, il y a de cela plus de 150 ans. Une union, au départ fragile comme une pellicule de glace, décidée aux lendemains de la tourmente par deux organisations qui, à l'origine, s'opposaient. Si les anciens manuscrits relatant ces faits historiques ne permettent pas de s'informer sur les clauses précises de ce pacte, ils situent néanmoins le lieu de la signature de l'armistice dans une tour circulaire sur les plaines entourant la ville de Velia. Bien que la tour ait aujourd'hui disparue, son emplacement supposé est encore considéré comme sacré.On raconte que l'occultiste ou le chasseur tourmenté trouverait, en se recueillant au centre de ses ruines, le pansement spirituel nécessaire à l'absolution de ses péchés.


"L'ordre du Vent du Nord"

L'Organisation du Cercle 15mb3v10

Les registres parlent de "L'Ordre du Vent du Nord" comme d'un détachement de guerriers au mode de vie itinérant, à l'origine insulaires et venus tout droit des îles et archipels jalonnant les mers de Balenos, de Nox et d'Arusha. Choisis pour leur force et leur agilité, ainsi que pour leur habileté à vivre et se battre en mer, ceux qu'on appelait alors "Les Autans" se composaient d'hommes et de femmes réunis en une tribu aux traditions anciennes où les esprits marins se louaient comme des dieux. Les Autans chassaient et se déplaçaient en famille sur les côtes Nord-Ouest du monde, à bord de leurs navires baptisés "galernes", au son du cor de chasse, de la houle et du vent glacé et en s'abritant le plus souvent pour l'hiver dans la baie de Velia ou dans les réseaux de cavernes côtières. "L'Ordre du Vent du Nord" s'aventurait rarement plus avant sur les terres : à leurs yeux, ils étaient des guerriers protecteurs des mers, les enfants des esprits des eaux, enfantés par le dieu-esprit Océan et en guerre constante contre Erkut, "Le Serpent Monstre" régnant sur les profondeurs sombres du royaume des Abysses.
Redoutables combattants, de constitution particulièrement épaisses et solides, les autans pratiquaient la chasse marine aux monstres, démons et spectres grâce aux runes symboliques qu'ils peignaient tant sur leurs armes que sur leurs corps. Leurs navires, souples et rapides, se taillaient dans du bois de sureau qu'ils troquaient une fois l'an au port d'Ancado, où ils faisaient construire leurs galernes, contre des trophées de chasse et des pièces d'artisanat dont la fabrication est encore aujourd'hui méconnue. Dans leurs rangs, était élu chaque décennie un chef capable de les guider par delà les mers à la recherche de leurs proies et dont une partie de la fonction consistait à adopter également le statut de prêtre officiant. Connus pour leur efficacité et leur frappes punitives allant parfois jusqu'à la cruauté, les Autans possédait des savoirs ésotériques plus vastes qu'on ne le pense aujourd'hui et dont une partie fut perdue, du fait de traditions principalement orales.


"Le Conclave Dévoué"

L'Organisation du Cercle 491a5411

A l'inverse des Autans, le "Conclave Dévoué" se constituait d'effectifs sédentaires regroupés entre les murs d'un petit château de pierres grises, La Jusquienne, situé dans les montagnes surplombant Florin. Avec des membres issus de toutes les nations du monde, le Conclave observait une discipline des plus stricte et se composait alors de deux branches internes, l'une réservée aux femmes et l'autre réservée aux hommes, excluant ainsi toute idée de mixité. A l'instar des ordres religieux, les érudits du Conclave se soumettaient dès leurs arrivées à un processus d'apprentissage pénible, un mode de vie austère et à un code moral rigoureux excluant ou punissant toute forme de rapprochement entre les sexes. Sans familles, sans enfants, sans patries et sans amours, les conclavistes se dévouaient corps et âmes à l'étude scrupuleuse de la magie, des sciences, de la biologie, des sortilèges, de l'histoire et de la divination, collectant ainsi savoirs, ouvrages et objets magiques avec l'objectif noble de les préserver du temps et de l'avidité des Hommes.
Dirigé par un conseils restreint composé des quatre conclavistes les plus brillants de l'ordre, issus des deux branches mâles et femelles, "Le Conclave Dévoué" orientait ses principales préoccupations dans l'étude et la transmission de ces savoirs par le verbe ou par l'encre. Activités pour lesquelles abnégation, athéisme et objectivité s'exposaient en nécessités absolues.
Reconnaissables à leurs bures de soie grise frappées d'un cœur percé d'un poignard, symbole de sacrifice et de dévotion, la plupart des membres du conclave restaient à demeure, courbés sur leurs pupitres, au milieu de vastes et hautes bibliothèques chargées d'ouvrages venus des quatre coins du monde.

Mais reclus dans un château se dressant sur une montagne solitaire, occupé à secrètement manipuler sciences et artefacts magiques dont tous ignoraient la provenance ou la nature, le Conclave finit inexorablement par attirer l'attention de ses plus proches voisins.


II - L'affront royal et la naissance de la haine

L'Organisation du Cercle Under_10

La rumeur, distribuée par quelques rares trappeurs chassant dans les épaisses forêt autour du domaine de La Jusquienne, parvint déformée jusqu'aux villes les plus proches, distillée par les voix de quelques colporteurs et marchands itinérants. On y parlait d'inquiétantes lumière pâles dansantes entre les arbres, de clameurs étranges s'élevant des cours intérieures du château de la Jusquienne, ou de cris inhumains montant des profondeurs de la montagne. C'est dans le courant de l'an 87 de notre ère que ces sombres récits se glissèrent entre les portes du château royal de Cron et jusqu'aux oreilles de l'encore jeune monarque du royaume de Balenos, Bartali III « Le Noir ».
Alarmé par les histoires qui se racontaient parmi le peuple et jusqu'à la cour, Bartali III, soucieux de ne pas agir sur de simples rumeurs, chercha d'abord à établir un contact officiel avec le conseil des Quatre. Mais ces derniers, choisissant de ne pas se déplacer personnellement, répondirent à l'invitation du roi de Balenos par l'envoi au château de Cron d'une délégation de conclavistes substrats, chargés de parvenir à un accord avec la monarchie balenosienne. Un choix cependant maladroit qui prit aux yeux de Bartali III, roi réputé bon sauf avec les aristocrates dont il haïssait les manières, des allures d'arrogance et de mépris teinté d'irrespect.

Inquiet pour son royaume et ses habitants devant ce que tous commençaient à considérer comme une secte magique à la puissance trop secrète, Bartali III manda l'aide d'un peuple de guerriers marins à la réputation ambivalente : les Autans. Connus pour leur pratique efficace des arts occultes, protecteurs des côtes de Balenos battues par les vents, les Autans semblaient, aux yeux du roi, être les seuls capables de gravir la montagne de La Jusquienne et de faire la différence entre mythes et réalité.
La rareté des sources documentaires relatant les faits situent approximativement l'expédition des Autans jusqu'au château de La Jusquienne entre novembre 87 et février 88, seule période de l'année où les Autans établissaient leurs campements sur le territoire, en attendant le retour du printemps. Si on ignore encore aujourd'hui le déroulement précis des événements survenus au sommet de la montagne, principalement du fait des traditions orales des Autans, quelques témoignages rescapés de l'Histoire suggérèrent qu'une bataille y fit rage pendant trois nuits entières.


[...]Durant les trois jours qui suivirent la disparition des Autans dans les bois ceinturant le domaine, les hurlements résonnèrent dans la vallée, transformant ces clameurs en monstrueux grondements. Les cultures de Florin périrent sous les cendres tombées du ciel et les olviens virent le sommet des crêtes brûler d'un feu infernal que seules les larmes des étoiles purent éteindre à l'aube du quatrième jour. Jamais plus on entendit parler du château dans la montagne.[...]


Le château détruit et la plupart de ses habitants occis, les trésors qu'il renfermait et qui survécurent à la destruction du domaine furent ainsi pillés par les Autans ou dispersés aux quatre vents.
De ce jour, l'Ordre du Vent du Nord et les rescapés moribonds du Conclave Dévoué se vouèrent une haine tenace que seule la chute de la monarchie de Balenos et le cataclysme qui s'ensuivit pu, enfin, apaiser.


Dernière édition par Ikhlas le Dim 10 Mar - 23:19, édité 11 fois
Ikhlas
Ikhlas

Messages : 134
Date d'inscription : 14/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'Organisation du Cercle Empty Re: L'Organisation du Cercle

Message par Ikhlas le Lun 4 Déc - 17:10

II - Idéologie et Objectifs

                                   
_______________________________________
Ikhlas
Ikhlas

Messages : 134
Date d'inscription : 14/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

L'Organisation du Cercle Empty Re: L'Organisation du Cercle

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum